Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

( SI J’ÉTAIS PRÉSIDENT )

Tant que la crise économique existera l'insécurité ne fera que progresser, parce que c'est le chômage qui en est la source principale. C'est les gens qui n'ont rien à faire dans la vie qui s'amusent à pratiquer du désordre. C'est les gens qui n'ont pas de travail qui deviennent des voleurs, des assassins, etc. L'oisiveté est la mère de tous les vices. Ceux qui n'ont pas de moyen légal de surmonter la crise, ils n'ont qu'un moyen légal d'échapper aux actes illégaux : le suicide.

Un sans papiers qui circule sans titre de transport n'est pas un criminel. Quand on dit qu'on n'est pas du côté de gens qui fraudent, mais qu'on est du côté de ceux qui paient leurs tickets et qui contribuent pour la société, moi je dis que ce genre de phrases est trop facile à prononcer. Comment voulez-vous qu'on paie le ticket si l'on n'a pas de papiers, puisque pas de papiers pas de travail ?! Que veut-on ? Après avoir quitté la prison d'Afrique ou du Moyen Orient pour rechercher la liberté, vous voulez qu'on se retrouve encore en prison en restant scotché chez-soi ? En France, celui qui touche le RMI a le droit à la gratuité des transports. Et celui qui n'a rien du tout alors ? Donc les vols avec ou sans violence, la fraude de dans les transports et la mendicité sont des compagnons fidèles des sans ressources. On en entendra toujours parler tant que la crise économique existera, car il faut bien vivre.

L'AMNEXTY INTERNATIONAL (qui parle de réguler le commerce d'armes dans « Empêchez-la-Bombe-de-Tomber »), dit que les armes font fuir les gens de chez eux. Beaucoup d'entre eux quittent leurs pays pour fuir la guerre ; d'autres pour fuir la dictature qui est encore plus forte avec les armes. Et tous ces fuyards-là iront où ? -Bien sûr là où il y a la paix, la liberté et du travail, donc dans les pays occidentaux, là où on fabrique les armes. Donc s'il y a trop d'étrangers en Europe il ne faut pas se plaindre. "Qui sème le vent récolte la poussière. Alors, si ça fait mal aux yeux il faut supporter". C'est aux vendeurs d'armes et à eux seuls d'en assumer la responsabilité. Le commerce d'armes apporte beaucoup d'argent mais il a aussi ses inconvénients.

Il n'est donc pas normal de refuser le séjour aux étrangers venant des pays affectés. Mais ni les expulsions, ni les frontières, ni rien ne régleront le problème de l'émigration. Seule la stabilité dans leurs pays d'origine en est le vrai remède (comme le disent Bernard TAPIE et Jean-Marie LE PEN).

Surtout il est temps de cesser d'accuser les immigrés de tous les maux de la société, d'en parler comme si c'était un crime et il est inacceptable de parler de réguler l'immigration, de l'immigration choisie, etc. alors qu'on continue de vendre des armes. C'est-à-dire qu'on vend des armes mais qu'il faut choisir qui et qui a le droit de s'enfuir ? Lors d'un conflit armé dans un pays, la France met des avions à la disposition pour évacuer ses ressortissants, mais par contre on empêche ceux qui arrivent à s'en sortir par leurs propres moyens, donc les immigrés ?!...

Alors si la présence de trop d'immigrés dérange, c'est aux vendeurs d'armes d'assumer les conséquences. Au lieu de crier immigration, immigration, pourquoi ne pas se poser la question sur les réelles motivations ? Des gens qui prennent des risques de périr dans le désert ou de noyade dans la Méditerranée, est-ce pour le plaisir ? Alors si les mots "droits de l'homme, liberté, égalité et fraternité" n'est pas de l'hypocrisie, ou ne sont pas réservés qu'à une certaine catégorie d'êtres humains, accorder des papiers à ce genre d’exilés est le minimum à faire, parce qu'ils ne viennent pas chercher l'eldorado comme on le caricature souvent, mais ils fuient les armes et les dictateurs soutenus par les armes qui, en partie, viennent d'ici. Il faut donc savoir qui est le vrai coupable.

Il faudrait d'ailleurs cesser de prendre les immigrés pour des boucs émissaires. Ça devient écoeurant qu'on les culpabilise sans cesse alors qu'ils ne sont que des simples victimes. Pour LE PEN, on l'excuserait volontiers car c'est un borgne qui s'est trompé de direction. Par contre il est aberrant de voir les responsables des partis dits "républicains" se fondre sur les immigrés pour essayer de se rattraper de leurs échecs face au chômage. Impuissants vis-à-vis de la crise économique on recourt à des méthodes qui incitent à la haine, à la xénophobie, au racisme, des méthodes qui dressent les gens les uns contre les autres. On adopte des politiques injustes et faciles à exécuter juste pour se faire de la clientèle mais au détriment des valeurs fondamentales de la république.

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :