Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VERSION SMARTPHONE (Si vous vous servez d'un ordinateur, passez à l'article suivant).

Les Gens Ont Du Mal à Maîtriser La Grammaire Et L'Orthographe Parce Que L'Enseignement Est Fait Sur Des Bases Non Fondées

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Cette correction [ LES BANANES QUE J'AI MANGÉES] m'a fait bondir. 
On est habitué avec des fautes d'orthographe, mais venant de la part d'une prof, cela m'a fait réaliser que le "malaise" était plus profond qu'on ne le croit.

 

Pour commencer, je cite d'abord quelques exemples de ce qu'on peut ACCORDER ou pas et je préciserai à chaque occasion qu'il s'agira du participe passé ou du passé composé (la pomme de discorde) pour montrer que je maîtrise plus ou moins le sujet, pour éviter donc que les lecteurs tirent des conclusions hâtives, expérience acquise (participe passé) de la publication précédente concernant le même sujet. (On peut également dire "l'expérience qui a été acquise..." = PASSÉ COMPOSÉ, voix passive, mais on ne peut pas dire "l'expérience que j'ai acquise" = PASSÉ COMPOSÉ, voix active. Ce dernier, on n'ACCORDE pas).

 

A) PARTICIPE PASSÉ - Les mangues achetées à Rungis sont bien mures = voix passive  = On accorde

B) PASSÉ COMPOSÉ - Ces mangues ont été achetées  à Rungis = voix passive = On accorde

C) PASSÉ COMPOSÉ avec QUI - Les mangues qui ont été achetées à Rungis sont bien mures = voix passive = On accorde

D) PASSÉ COMPOSÉ avec QUE - Les mangues que j'ai acheté à Rungis sont bien mures = voix active = On n'accorde pas.

 

Alors, le 07 mars j'ai publié un article dans Fcbk Nostradamus Noir, intitulé "ERREUR MONUMENTALE DE LA LANGUE FRANÇAISE", dans lequel je reprouve cette correction, qui pourtant paraît correcte aux yeux de tous. Oui, c'est correct au vue de ce qu'on apprend à l'école, sauf que ce qu'on apprend à l'école n'est pas toujours correct.

Je m'attendais à des débats, mais je n'ai eu que des foudres de critiques et des qualificatifs de toutes sortes (extraits ci-dessous, phrases soulignées  [participe passé] en violet) de la part des amis de certains groupes. (Extraits 1 à 6)

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Chose saisissante, 99% des gens parlent de PARTICIPE PASSÉ (soulignées en bleu) alors qu'on est en présence du PASSÉ COMPOSÉ. (Extraits 7 à 9)

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Surtout je ne comprends pas que, alors qu'ils disent eux-mêmes que le PARTICIPE PASSÉ sert pour la construction du PASSÉ COMPOSÉ, ils prennent encore en compte le PARTICIPE PASSÉ même avec le PASSÉ COMPOSÉ déjà construit. Ils se montrent têtus comme des témoins de Jéhovah. Incroyable. Ils croient à fond ce qui vient de chez eux et rejettent en bloc tout ce qui vient de l’extérieur. Et même pire, ils agissant comme des fanatiques d'une secte qui ont subi un lavage de cerveau, refusant de voir la réalité en face.

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Ça donne l'impression que les gens étaient à l'école, pas pour être formés, mais pour être intoxiqués. Alors j'ai décidé de faire des recherches approfondies, et donc une explication plus claire et plus détaillée s'impose. 

Si les gens m'ont critiqué, ce n'est pas de leur faute. Ils ne font qu'appliquer ce qu'ils ont appris à l'école. (C'était une "expérience enrichissante". Ça m'a permis de découvrir un mode verbal que j'ignorais complètement, qui est le "participe passé composé").

En regardant bien, dans le titre c'est écrit "ERREUR... DE LA LANGUE FRANÇAISE"; vers la fin, C'EST UNE ERREUR ENSEIGNÉE (participe passé) À L'ÉCOLE". Donc c'est aux bases de l'enseignement que je pointe du doigt et non pas à la prof (que je critique par maladresse) qui fait les choses logiquement selon les manuels scolaires.

Pour moi, dans la phrase "LES BANANES QUE J'AI MANGÉ" on n'accorde pas. Le verbe se conjugue de la même manière que si LES BANANES se situait après le verbe (j'ai mangé DES BANANES). Essayons d'autres TEMPS :

1) FUTUR: "Les bananes que je mangerai", il n'y a pas d'ACCORD. Ça se conjugue de la même manière que si LES BANANES se trouvait après le verbe (je mangerai des bananes).

2) IMPARFAIT: "Les bananes que je mangeais" C'est pareil que (je mangeais des bananes). Pas d'ACCORD.

3) PRÉSENT: "Les bananes que je mange". Pareil que (je mange des bananes). Il n'y a pas d'ACCORD. 

 

Donc comme on vient de le voir dans les trois exemples, que LES BANANES soit avant ou après le VERBE, la conjugaison ne change pas. Alors, pourquoi le PASSÉ COMPOSÉ ne se conjugue pas de la même manière que si LES BANANES était placé après le verbe ? Pourquoi "j'ai mangé les bananes" devient "les bananes que j'ai mangées" alors que l'ACCORD ne se fait pas selon le temps, mais selon la voix (active ou passive) et le verbe (être ou avoir) ?!

La seule différence, est que la phrase originale "LES BANANES QUE J'AI MANGÉ" contient un verbe composé d'un PARTICIPE PASSÉ. Est-ce qu'on va me dire que dans les verbes non composés on prend les verbes en considération, mais que dès qu'il y a un mot du PARTICIPE PASSÉ on ne prend que celui-ci en considération et on oublie le reste du VERBE ? Donc, c'est comme le masculin qui l'emporte sur le féminin ? 

Certains me répondent que parce qu'il faut prendre le "QUE" en compte. Mais je viens de citer des exemples en mettant la même phrase au futur, au passé (imparfait) et au présent, et pourtant Il n'y a pas d'ACCORD. On confond avec le "QUI", je pense.
Mais selon la majorité des gens, c'est parce que le COD se trouve avant le PARTICIPE PASSÉ.

- D'abord LES BANANES n'est pas un COD, mais ça ne change rien. Faisons comme si c'était le cas, pour l'instant. 
- Deuxièmement "J'AI MANGÉ" n'est pas au participe passé. Bien sûr, il y a un terme du participe passé, mais il est associé à un auxiliaire, formant alors un verbe composé, en l’occurrence le PASSÉ COMPOSÉ, 1ere personne du singulier.
C'est là le problème. Le Participe Passé c'est "MANGÉ" tout court, donc sans le "J'AI" extrait ci-dessous,

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

On voit bien dans la partie A: le J'AI MANGÉ se trouve bien à l’intérieur du PASSÉ COMPOSÉ. Et ce n'est pas écrit "PASSÉ COMPOSÉ & PARTICIPE PASSÉ", ou "PASSÉ COMPOSÉ qui deviendra PARTICIPE PASSÉ".  Le PARTICIPE PASSÉ c'est dans la partie B. Il n'y a, ni pronom, ni auxiliaire.

Mais c'est normal que les gens réagissent de la sorte, vu que "le fleuve est pollué depuis la source", parce que cette anomalie est exactement conforme aux manuels d'enseignement, comme on le voit dans l'extrait qui suit:

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Dans la phrase "les fleurs qu'ils ont cueilli étaient ravissantes", on désigne les fleurs en tant que C.O.D, alors qu'il s'agit du sujet, et "ils ont cueilli" en tant que participe passé, alors qu'il s'agit du passé composé, comme on le voit dans l'extrait n° 14

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Donc "j'ai mangé" n'est pas un participe passé, mais c'st le passé composé, 1ère personne du singulierOn le voit bien dans l'extrait n°12. Et c'est moi qui suis borné !...

J'en profite au passage pour signaler que le COD ne s'accorde jamais avec le verbe, qu'il soit placé avant ou après. L'accord se fait seulement entre le verbe et le sujet et entre le COD et le sujet.

Voici d'autres exemples ce qu'on peut accorder ou pas:

PARTICIPE PASSÉ = voix passiveaccord : Les fleurs cueillies  par les petits enfants étaient ravissantes.

PASSÉ COMPOSÉ (voix passive ) = accord : Les fleurs ont été cueillies  par les petits enfants...

PASSÉ COMPOSÉ avec qui = (voix passive ) = accord : Les fleurs qui ont été cueillies  par les petits enfants...

PASSÉ COMPOSÉ avec que =(voix active) = désaccord: Les fleurs que les petits enfants ont cueilli étaient...

Ou: Les fleurs qu'ils ont cueilli étaient...

Donc dans les temps composés, constat fait, les gens prennent en compte seulement une partie du verbe, en l'occurrence le PARTICIPE PASSÉ, faisant comme si lui tout seul remplacait le verbe. 
Pas parce qu'il y a un mot du participe passé que le verbe est au PARTICIPE PASSÉ. Associé à un AUXILIAIRE, le Participe Passé cesse d'exister et ça devient un verbe composé (Passé Composé, Plus Que Parfait, Futur Antérieur, etc). Mélanger de la farine avec d'autres ingrédients pour fabriquer des aliments, le produit ne s'appellera plus LA FARINE, mais ça sera du pain, des gâteaux, des beignets, etc.

Donc dans un temps composé, le PARTICIPE PASSÉ est un des composants du verbe (comme le disent eux-mêmes qui me critiquent) et c'est de lui qu'on se sert pour faire l'ACCORD en genre et en nombre, (l'auxiliaire faisant l'accord avec la personne [1er, 2ème ou 3ème, singulier ou pluriel]), mais lui tout seul ne fait pas le VERBE. Pour faire l'accord il faut donc tenir compte du VERBE ENTIER et non seulement d'une partie. C'est le VERBE qu'on accorde et non le participe passé en soi.

Avant tout, faire un ACCORD c'est faire en sorte que le verbe soit correctement conjugué. Alors, comment une conjugaison peut-elle être correcte si l'on exclut une partie du verbe ? D'ailleurs j'aimerais qu'on me dise à quel MODE VERBAL correspond la conjugaison "j'ai mangéES, tu as mangéES, ...". Ah ouais, c'est le PARTICIPE PASSÉ COMPOSÉ.

 

OUVREZ GRAND LES YEUX !
La CONFUSION vient du fait que dès le départ, dans les manuscrits on emploie des termes tels que "ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ" (voir dans l'extrait qui suit,B) au lieu de dire "ACCORD D'UN VERBE COMPOSÉ". Pire encore, quand on voit la phrase qui précède "ACCORD DU VERBE avec le sujet. A".

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

En voyant les deux phrases comme ça, ça fait croire que un participe passé et un verbe sont deux choses distinctes, alors qu'un mot du participe passé c'est un verbe ou une partie d'un verbe composé, et le terme "participe passé" c'est un mode VERBAL (extrait qui suit),

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Cette conviction (ou confusion) est encore renforcée en voyant des termes comme "PARTICIPE PASSÉ AVEC OU SANS AUXILIAIRE"

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

C'est comme s'il existait d'un côté le PARTICIPE PASSÉ avec ou sans auxiliaire, et de l'autre le VERBE avec ou sans auxiliaire.
Mais le vrai "crime", c'est quand on voit cette phrase : "Le PARTICIPE PASSÉ employé avec le VERBE avoir"

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Mais le PARTICIPE PASSÉ aussi c'est un VERBE. Par conséquent on ne peut pas employer ces termes-là parce que là ça fait vraiment comme si le PARTICIPE PASSÉ était autre chose qu'un verbe. Ça fausse complètement les choses. Les termes appropriés c'est "LE VERBE employé avec l'AUXILIAIRE avoir" tout simplement.

En disant "le participe passé avec le verbe avoir", c'est comme si on pouvait également dire "participe passé avec le verbe manger; participe passé avec le verbe danser; avec le verbe lire; avec le verbe acheter, etc. Non, un AUXILIAIRE (ou VERBE AUXILIAIRE) et un VERBE tout court ce n'est pas la même chose. La différence entre les deux, est que  des verbes il y en a des milliers et le VERBE est indépendant et peut être remplacé par un autre, alors que des auxiliaires il n'y en a que deux, et l'AUXILIAIRE dépend toujours du participe passé et ne peut être remplacé.
Ex: Verbe AVOIR: J'ai une voiture. Je peux aussi dire "je possède une voiture". j'
Mais "j'ai conduit une voiture" (passé composé), on ne peut pas dire "je possède conduit une voiture".
Verbe ÊTRE: "Je suis à l'hôpital", = "je me trouve à l'hôpital". Mais je suis allé à l'hôpital" (passé composé) ne peut pas être remplacé par "je me trouve allé à l'hôpital.
Donc l'AUXILIAIRE est indissociable du PARTICIPE PASSÉ. Par conséquent, on ne peut pas faire qqch avec l'un sans tenir compte de l'autre. Et c'est une faute grave que de dire "PARTICIPE PASSÉ employé avec un VERBE", parce qu'un AUXILIAIRE n'est pas un VERBE, et qu'on n'accorde pas un PARTICIPE PASSÉ, mais un VERBE.

La manière dont les choses sont expliquées, tout mène à croire que le PARTICIPE PASSÉ ne fait pas partie des VERBES, et que le PARTICIPE PASSÉ et l'AUXILIAIRE sont deux choses indépendantes. 

C'est pourquoi les gens sont convaincus qu'un mot du participe passé dans un verbe composé reste un PARTICIPE PASSÉ (Extrait 20), d'où donc l'ACCORD systématique de ce dernier de la part des gens cultivés, comme par exemple, [la contravention qu'ils avaient prise, les décisions que nous avons prises, s'il y a quelque chose que nous avons apprise, les clés je les ai mises etc].

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

En plus en accordant le verbe MANGER avec LES BANANES ça fait un double ACCORD, vu que l'auxiliaire "AI" fait déjà l'ACCORD avec le pronom "JE" (1ère personne du singulier), alors qu'un verbe ne peut s'accorder qu'avec un seul élément d'une phrase et que ai + mangé ça ne fait pas deux verbes mais un seul.

Dans la vidéo (qu'on ne voit pas ici, mais qu'on peut trouver dans Fcbk Maiamona Da Silva et Nostrdamus Noir), quand la prof répond "ce sont les bananes qui ont été mangées " (passé composé, bien sûr avec accord ), il y a une double faute. Faute parce qu'elle s'est posé une mauvaise question [qu'est-ce qui a été mangé ?] parce que cette question, aussi bien que la réponse, sont dans la VOIX PASSIVE alors que la phrase est dans la VOIX ACTIVE. Autrement dit, la phrase est "les bananes que j'ai mangé " et non pas "les bananes qui ont été mangées", donc une question qui n'est pas conforme aux manuscrits, qui serait plutôt : "J'ai mangé quoi ? (extrait 21)", qui est elle-même incorrecte, car celle-ci ce n'est pas pour savoir comment ACCORDER le verbe, mais c'est seulement pour déterminer le COD qui serait faussement LES BANANES, parce que la phrase n'est pas "J'AI MANGÉ DES BANANES" pour se demander "J'AI MANGÉ QUOI".

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Là la phrase est LES BANANES QUE J'AI MANGÉ. Donc on parle des BANANES. Donc LES BANANES fait partie du SUJET, aussi bien que le reste de la phrase. Le "QUE J'AI MANGÉ" c'est juste pour préciser de quelles bananes il s'agit. (Celles que j'ai mangé). C'est pareil que si on disait "les bananes des Antilles.., les bananes vertes ..., les bananes venues  de Rungis...,etc.

 

Un exemple: dans la phrase "les fleurs sont ravissantes", le sujet c'est bien "les fleurs", vous êtes d'accord avec moi. Est-ce qu'on va me dire que les fleurs cesse d'être le sujet et devient un COD juste pour avoir précisé de quelles fleurs il s'agit, en disant donc "les fleurs que les petits enfants ont cueilli sont ravissantes ? Mais ça manque de sens, non ? Ou alors on ne sait pas qu'est-ce qu'un sujet ? Le sujet c'est ce dont on parle. Et là on parle des fleurs que les petits enfants ont cueilli, et c'est ça le sujet.

Donc LES FLEURS n'est pas un COD. C'est aussi le cas pour LES BANANES. Et tout ce qui suit LES BANANES fait partie du sujet et ce n'est que pour apporter de la précision et n'est pas indispensable. La preuve, on peut s'en passer. Ça ne changera pas grand-chose à la phrase. On verra ça plus bas.

 

Pour savoir comment ACCORDE un C.O.D, la question doit toujours comporter le verbe "être". (Qu'est-ce qui est, qu'est-ce qui a été, qu'est-ce qui sera...etc).

Alors, quelle est la bonne question ? D'abord, jusque là l'ACCORD est impossible car la phrase est dans la voix active, et deuxièmement, impossible de se poser une quelconque question pour déterminer un C.O.D. et pour cause, la phrase n'a pas de sens vu qu'elle n'est composée que de SUJET. Dites à qqn "les bananes que j'ai mangé". Sa réaction sera: "Et alors, qu'est ce qui se passe avec les bananes; elles ont quoi, etc". Donc la phrase est incomplète, car, dépourvue de C.O.D. Et c'est cette partie manquante qui sera accordée avec LES BANANES.

Dans l'extrait 22 on voit le parfait exemple : La 1ère phrase (soulignée), c'est "les petits enfants ont cueilli des fleurs ". Mais en mettant LES FLEURS avant le verbe (2ème phrase soulignée) (participe passé), on est obligé d'ajouter "sont ravissantes " parce que sinon la phrase n'a pas de sens.

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Comme je l'ai dit plus haut, on peut se passer du fameux PARTICIPE PASSÉ "QU'ILS ONT CUEILLI" et laisser seulement "LES FLEURS ÉTAIENT RAVISSANTES". La phrase ne perd pas sont sens.

Revenons à nos BANANES, et disons que "les bananes que j'ai mangé sont (délicieux)". Pour savoir comment faire l'ACCORD, la question sera: "Qu'est ce qui est délicieux ?" Ce sont les bananes qui sont délicieuses . (féminin pluriel).

 

L'autre chose qui embrouille les gens, c'est l'histoire du "COD PLACÉ AVANT OU APRÈS LE VERBE". On peut aussi ACCORDER un verbe avec un soi-disant COD même si ce dernier est placé après le verbe. Ex: "EXPIRÉES, (participe passé) toutes LES BOISSONS on les a jeté" (passé composé). LES BOISSONS se trouve après le verbe EXPIRÉES. Donc, C.O.D devant ou derrière, ne veut absolument rien dire. (Je rappelle qu'ici LES BOISSONS n'est pas un C.O.D, mais c'est le sujet)
Obs: Bien sûr, en Français faussement correct on écrit "les boissons on les a jetées", sauf que l'on confond avec "les boissons ont été jetées". Ce n'est pas la même chose. La 1ère phrase est dans la voix ACTIVE, (donc, pas d'ACCORD) alors que la 2ème c'est la voix PASSIVE). 

Mais honnêtement, quand j'entend dire "C.O.D placé avant le verbe", je ne vois pas qu'est-ce que cela veut dire. En principe, ce qui se trouve avant le verbe c'est ce dont la phrase parlera. Et cela s'appelle le sujet. Donc, le C.O.D situé avant le verbe c'est qqch qui n'existe pas. En tous cas, pas dans le sens qu'on l'entend. C'est une énorme grossièreté. Il s'agit en fait de la voix passive.


Le "Savant" a donc inventé une règle qui enduit les gens en erreur, lui-même compris. Il serait plus instructif de parler de "VOIX ACTIVE OU PASSIVE"

La voix ACTIVE, c'est quand on agit. Ex, [les bananes que PAUL A MANGÉ]. Le VERBE parle de l'action que Paul a fait. (Il a mangé). Donc le verbe concerne la personne et pas LES BANANES. Donc on n'ACCORDE pas;

La voix PASSIVE c'est quand on subi. Ex, [les bananes qui ONT ÉTÉ MANGÉES par Paul]. Le VERBE exprime ce que les bananes ont subi. (Elles ont été mangées). Donc on ACCORDE.

Bref, dans la voix PASSIVE l'ACCORD est sans conditions. Dans la voix ACTIVE on n'ACCORDE pas, sauf présence du verbe ÊTRE (Out les verbes pronominaux).

 

 

Il y a aussi des explications floues, qui ne servent qu'à intoxiquer les cranes des élèves. Ex, dans l'extrait 23 c'est écrit que l'ACCORD ne se fait pas si le C.O.D est placé après le VERBE. Mais dans l'exemple c'est écrit que l'ACCORD ne se fait pas parce que le C.O.D (les fleurs) est placé après le PARTICIPE PASSÉ.

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Mais c'est après le VERBE ou après le PARTICIPE PASSÉ, puisque, d'après les explications, un VERBE et un PARTICIPE PASSÉ sont deux choses différentes. En plus, ici c'est vraiment le cas; le participe passé n'a rien a avoir avec le verbe, parce que le participe passé c'est "cueilli", alors que le verbe c'est "ont cueilli". Et ça, ce n'est pas du participe passé, mais du passé composé. Impossible donc que l’élève comprenne quoi que ce soit.

Il y a aussi des phrases superflues, qui ne servent qu'à saturer le cerveau comme celle qu'on voit dans l'extrait 24: [Le participe passé... plus souvent pour exprimer une action passée].

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Oui, c'est le cas, mais je ne vois pas quel est l'intérêt pédagogique d'une telle phrase, car, sauf si l'on a la chance de participer dans l'émission de Cyril (Slam) et tomber sur une telle question, je ne vois pas qui pourrait nous demander si [dans quel temps on emploie le plus souvent le participe passé] !

 

RÉCAPITULONS
1) Même avec le soit-disant COD placé avant le verbe, dans la voix ACTIVE cet ACCORD ne se fait que dans les temps composés alors que l'ACCORD ne dépend pas du temps.
2) Je parle 4 autres langues dont 3 couramment, et cet ACCORD n'est possible dans aucune. Je pense que c'est le cas de toutes les autres, dialectes compris. Pour ceux qui seraient tentés de dire que les dialectes n'ont pas de règles, qu'ils sachent que le LATIN, père de la langue Française, puise ses sources dans les dialectes. À moins que Monsieur MELO NZEYITU JOSIAS, chercheur indépendant, auteur de l'ouvrage LES RACINES BANTOUES DU LATIN soit un imposteur. 
3) Je n'ai jamais vu de toute ma vie un verbe s'ACCORDER avec
deux éléments d'une phrase.

4) Quand on accorde un verbe à un élément, c'est que cet élément est concerné par le verbe. Donc, si je dis " les bananes que j'ai mangéES, il y a l'accord, donc LES BANANES est concerné par le verbe MANGER. Mais si je mets la même phrase au futur, ça donne "les bananes que je mangerai", Donc l'accord disparaît, ce qui veut dire que les bananes n'est plus concerné par le verbe manger. Va-t-on me dire que si on fait une chose un certain moment, cette chose sera concernée par le verbe, mais que en faisant exactement la même chose mais à un autre moment, cette chose cesse d’être concernée par le verbe ? Voyons, ça n'a pas de sens.

BREF, ça ne tient pas. On me dira peut-être que c'est l'EXCEPTION FRANÇAISE qui confirme la règle, mais ça ne tient pas debout.

C'est plutôt un égarement dû au fait de s'être trompé de direction en ayant pris le chemin du PARTICIPE PASSÉ à gauche et à droite et du COD DEVANT, COD DERRIÈRE au lieu du VERBE et de la VOIX (ACTIVE OU PASSIVE) respectivement. 
Une règle doit avoir des bases sur quoi s'appuyer, or là il y a trop d'incohérences.

Avec ce genre de méthodes, les gens ne comprennent pas grand-chose. Dites-moi ce que vous pensez des réactions ci-dessous:

LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)
LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (Version Smartphone)

Alors, ceux qui me disent que le PASSÉ COMPOSÉ est construit de PARTICIPE PASSÉ et de l'AUXILIAIRE, mais qui disent que le "J'AI MANGÉ" n'est pas au passé composé, et ceux qui me demandent si "j'ai déjà conjugué un verbe au passé composé, selon vous, est-ce que leurs cerveaux ont vraiment capté quoi que ce soit ? Ils sont convaincus de maîtriser la matière. Oui, bien sûr, ils maîtrisent comment accorder COD devant ou COD au cul, l'accord du participe passé, etc, mais c'est pareil que qqn à qui l'on a appris [ 1+0=10; 2+3=23 ], etc et qui maîtrise ce genre de calculs à merveille. C'est à dire qu'il n'a rien appris du tout. 

Avec ces méthodes, s'il y en a qui obtiennent des (fausses) bonnes notes, c'est seulement en ayant mémorisé les cours (sans avoir vraiment compris les leçons). Et qui dit mémoire, dit oublie. Le cas de la prof (qui dit des choses non conformes aux manuscrits) en est la parfaite illustration. Une matière est facilement maîtrisable si l'explication est claire, compréhensible et non dénuée de logique.

 

CONCLUSION: les gens ont du mal à maîtriser la grammaire et l'orthographe parce que l'enseignement est fait sur des bases non fondées. C'est comme le code de la route. Il y a beaucoup d'accidents en ville parce que chaque maire met le panneau qu'il veut là où il veut sans vraiment tenir compte des conditions de la route (topographie, densité,etc), ce qui fait que dans deux endroits similaires la conduite à tenir n'est jamais la même. Ça oblige les gens à être toujours aux aguets parce que moindre relaxe on fait une faute. Et si de l'autre côté on n'était pas attentif, c'est le drame. Heureusement les "accidents" grammaticaux n'ont pas les mêmes conséquences.

 

Chers amis, on ne cesse pas de se plaindre au sujet de la GRAMMAIRE et de l'ORTHOGRAPHE même en ayant un niveau d’études conséquent. On le voit dans la vidéo. Moi, j'ai fait des recherches et j'ai découvert le "pot aux roses". Les fautes commencent depuis les manuels scolaires et on devrait les corriger, car c'est plus grave qu'on ne le pense vu que même les présidents de la République ne sont pas épargnés. Même la Bible contient des fautes. La mère crabe marche de travers, comment voulez-vous que les enfants marchent DROIT ? Il y a pas mal de choses mal expliquées dans les manuels scolaires.

Maintenant il faut que le message parvienne auprès du Ministère de l'Éducation, mais pour l'instant, continuez à employer le "PARTICIPE PASSÉ COMPOSÉ" (les mangues que j'ai mangées, les clés je les ai mises, la chose qu'on a apprise, etc) de crainte qu'on vous prenne pour des incultes (pour ceux qui sont d'accord avec moi, bien sûr).

Vos commentaires sont indispensables, quels qu'ils soient.

Merci.

Tag(s) : #Enseigmement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :